Melissa Lucashenko (Bundjalung)

par Annaëlle Carval

Née en 1967, Melissa Lucashenko est une autrice australienne au double héritage Goori (aborigène) Bundjalung et européen. C’est une autrice de talent, comme en témoignent ses nombreuses nominations et prix saluant ses romans autant que ses textes critiques. Melissa Lucashenko n’est pas seulement écrivaine, elle est aussi militante. Elle est l’une des membres fondatrices de Sisters Inside, une association défendant les droits des femmes en prison. Par ailleurs, ses romans offrent une réflexion sur la condition aborigène en Australie, appuyée par sa propre expérience et son héritage culturel. Ses nombreux articles, publiés notamment dans Griffith Review, interrogent les frontières du racisme ainsi que les conditions de vie d’une personne en fonction de sa couleur de peau.

En avril 2023, son roman Too Much Lip est publié aux Éditions du Seuil, dans la collection « Voix Autochtones ». Traduit de l’anglais (Australie) par David Fauquemberg sous le titre Celle qui parle aux corbeaux, Too Much Lip est un roman bien connu de la critique littéraire australienne et, plus largement, anglophone. Publié en 2018 par les Presses de l’Université de Queensland, il a été récompensé par le prix Miles Franklin en 2019. Après Kim Scott pour Benang en 2000 et Alexis Wright pour Carpentaria en 2007, Melissa Lucashenko devient ainsi la troisième auteure aborigène à obtenir le plus prestigieux prix littéraire d’Australie, un an avant Tara June Winch pour The Yield.

Too Much Lip raconte l’histoire de Kerry Salter, jeune Aborigène, et de sa famille qui font face à un projet de construction d’une prison sur la terre de leurs ancêtres, l’île Ava. Alliant comique et tragique, Melissa Lucashenko mêle à la fiction des questions d’actualité sur la place accordée aux Aborigènes en Australie.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Collectif "Littératures autochtones", coord. Cécile Brochard (2 janvier 2024). Melissa Lucashenko (Bundjalung). Littératures autochtones (Amérique - Australie). Consulté le 21 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/vffm


Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search